De Paris à Ostabat, la voie de Tours vers Saint Jacques de Compostelle

BELIN-BELIET - OSTABAT

Jusqu'au coeur des Landes, l'itinéraire retrouve globalement le tracé de la RN 10, perdu depuis Poitiers. Là aussi certaines portions sont en sable dur et dense qui, normalement, passe très bien à VTT, mais peuvent s'avérer infranchissables selon la saison (sècheresse, boue) et le passage d'engins forestiers. Si la tempête de 2009 a causé des dégats considérables qui resteront visibles pour des années, le chemin est dégagé et rebalisé. Au-delà de Dax, le parcours, plus routier, devient aussi plus vallonné, nous entrons en Chalosse, au pied des Pyrénées.

C'est à partir de la chapelle de Mons (gîte), que commence l'excellent balisage avec le logo européen, mis en place par la société landaise des Amis de Saint Jacques, qui publie les fiches pas à pas du parcours. Je l'ai également reporté sur OpenRunner

 

St Pierre de Mons - Saint Palais, la traversée des Landes par le balisage jacquaire

Eglise de vieux Lugo (fresques)
Hors chemin, mais mérite le détour. Après l'embranchement vers la chapelle de Mons, laisser provisoirement l'itinéraire balisé et continuer la D 110 sur 300m pour prendre à droite un chemin forestier qui conduit en zigzag à l'église de vieux Lugo.

Belin (St Pierre de Mons) - Pissos, 28km

Prendre la RN10, large et peu fréquentée ici, sur 2km. Passer au-dessus de l'autoroute et prendre à droite la petite route parallèle, direction le Muret centre, qui nous fait profiter de l'atmosphère bucolique de l'A63. Belle chapelle landaise à l'entrée du village. Nous sommes dans le département des Landes où débute un excellent balisage jacquaire (logo européen).

Au Muret centre, prendre à gauche la direction de Mont de Marsan N134 puis, 100m après, un chemin sur la gauche (balise et flèche entre deux maisons) qui mène à un passage souterrain souvent inondé pour franchir l'autoroute. Prendre aussitôt à droite et longer la 4 voies sur 500m. Un chemin forestier sur la gauche (balise), avec des passages sablonneux sur le 1° km, conduit à Saugnac.

Variante (évite le Muret et le passage inondé, correspond à l'itinéraire du GR 655)
Juste avant le pont de l'autoroute, prendre à gauche le long de la bretelle d'accés (sens interdit, prudence) et poursuivre par la piste qui longe l'autoroute sur plusieurs kilomètres. A hauteur du Muret, face à la buse souterraine souvent inondée, on retrouve l'itinéraire balisé.

Passer le pont de Saugnac, à la sortie du village, puis prendre à droite, en haut de l'autre versant, un bon chemin forestier balisé, lui aussi sablonneux par endroits. Le chemin débouche sur la D134 qu'on prend à droite, plein sud. Arrivée à Moustey par la D20. Sortie de Moustey : prendre la petite route à gauche vers le hameau de Vieux Richet. Après le pont sur la Leyre, prendre à gauche un chemin un peu sablonneux qui mène au hameau du Brous (Richet) où on emprunte à droite la D356 puis encore à droite la D43 direction Pissos, avec traversée par le centre d'accueil de Testarroumant, peu avant d'arriver à Pissos.

Pissos - Labouheyre, 16km

Dans Pissos, prendre à droite la route de Commensacq puis, à la sortie du village, un bon chemin sur la droite (balisage, un peu de sable par endroits) qui conduit au hameau d'Escoursolles, typiquement landais. Sortie d'Escoursolles : prendre la belle piste forestière, direction sud-ouest. Au bout de 2,5km, elle rejoint une route goudronnée et rectiligne, qui amène à Labouheyre en 8 km. Seule distraction possible : compter les pins (qui restent !) 2 km avant Labouheyre, ne pas prendre à gauche la direction Bayonne, mais filer tout droit.

Labouheyre - Onesse et Laharie, 24km

A Labouheyre, le balisage propose un itinéraire sur desserte locale, au ras des 4 voies de la RN10 durant 7 kilomètres. Un choix destiné aux marcheurs qui souhaitent économiser leurs pas. Une seule distraction cette fois-ci : compter les camions. Je recommande l'agréable variante (au moins pour les VTT) par bons chemins et petites routes, plus proche également de la voie historique car passant à Escource. Elle n'allonge le parcours que de 3km.

Traversée de Labouheyre, on passe sous la voie ferrée, puis à gauche au rond-point aussitôt après. Deuxième rond-point, prendre la direction route de Beroute. Elle longe la 4 voies sur 3km puis la franchit par un pont et la longe à nouveau, côté droit cette fois, sur 4km. 1km après l'échangeur d'Escource, on quitte enfin les bords enchanteurs de la nationale pour filer sur la droite, par une bonne piste forestière rectiligne, en direction d'Onesse, qui se transforme ensuite en petite route. A la sortie du Hameau de Lesborde, bifurcation à gauche pour une rallonge (GR65) par chemins forestiers. On peut rester sur la petite route et atteindre plus rapidement Onesse.

Maison landaise

Variante par Escource et la forêt (vivement recommandée)
Non balisé mais très facile à suivre, également proposée par le guide Rando Editions. Evite les 7 km le long de la 4 voies !
A Labouheyre, continuer à droite au 1° rond-point immédiatement après le pont sous la voie ferrée pour passer au-dessus des 4 voies de la RN10. Deuxième rond-point, prendre à gauche direction Luë. Passer devant un étang puis prendre à droite une petite route qui mène au hameau de Gué. Traverser le hameau, franchir un petit pont et prendre aussitôt à droite la piste goudronnée de Cantaure. Après le joli hameau de Cantaure, elle se prolonge par un chemin forestier, un peu sablonneux par endroits. Traverser le hameau de Lachère, et rejoindre la D140 par la piste forestière. Suivre à gauche la D140, puis la D46 jusqu'à Escource. Rejoindre ensuite Onesse et Laharie par la D63 puis la D140, peu fréquentées.

Onesse - Taller, 24km

Entre Onesse et Lesperon, le balisage nous invite par deux fois à éviter le goudron de la D140, côté gauche, sur des chemins forestiers herbeux ou sablonneux, mais praticables (GR655). Un premier petit détour après la sortie d'Onesse mène au hameau isolé de Grand Coulin. Le chemin continue en face, par une piste sablonneuse et finalement retourne sur la D41. Deuxième crochet avant Lesperon, juste après une remontée de vallon en lacet, pour une nouvelle rallonge forestière. Deux détours pas vraiment indispensables, la petite route étant quasi déserte et tout aussi agréable à suivre.

Arrivée à Lesperon par la route. Poursuivre par la D140. On repasse au-dessus de la RN10. 4km après, bifurcation à gauche sur un bon chemin forestier qui amène près d'une ferme isolée (lieu-dit Hurdun). Continuer à gauche sur un bon chemin, le long d'une ligne électrique et téléphonique. Attention, après 500m , ne pas poursuivre ce même chemin, qui conduit à une autre ferme isolée, mais bifurquer à droite, par un passage herbeux et étroit entre les genêts. Il descend vers le ruisseau d'Escourion qu'on franchit sur une passerelle. Ce court passage (100m), remis en état depuis la tempête de 2009, est très marécageux par temps humide. Un bon chemin forestier rejoint ensuite une piste goudronnée qui conduit à Taller.

Rejoindre la voie littorale
A Lesperon, , un itinéraire balisé permet de possibilité de rejoindre la voie littorale par Castets et Souston. Infos sur le site de l'association landaise

Taller - Dax, 24km

Attention, à Taller, surtout ne pas suivre les marques jaunes derrière l'église. C'est un itinéraire local qui conduit vers l'Ouest, à Castets, mais qui peut servir de chemin de liaison avec la voie littorale. Continuer sur la D140, puis bifurquer à gauche à la sortie du village. Un bon chemin forestier mène à une piste rectiligne gravillonnée. Elle bifurque peu après sur une piste sablonneuse mais qui passe bien à VTT, sur du sable très dense. A nouveau bon chemin forestier pour atteindre la D150 et, à gauche, le hameau de Gourbera. Sortie de Gourbera, prendre à droite, à nouveau sur chemin forestier. On atteint une piste goudronnée que l'on prend sur la droite. Peu après, au niveau d'un virage à droite, le balisage offre deux directions : à droite, direct à Dax par St Paul lès Dax, ou à gauche, Dax par St Vincent de Paul.

  • A gauche (itinéraire plus long, mais recommandé pour les VTT), un parcours qui nous mènera un peu à l'ouest de St Paul lès Dax, à l'hospice de St Vincent de Paul. Un chemin forestier conduit à une belle piste gravillonnée et rectiligne. Bifurcation à gauche, sur une autre piste. On arrive tout près de la voie ferrée Bordeaux-Dax qu'on va longer, puis traverser, puis longer à nouveau par une bonne piste. Une petite route conduit ensuite à l'hospice St Vincent. De là, pour rejoindre le centre de St Paul, puis de Dax, revenir vers la voie ferrée et prendre la petite route, côté droit. Avant de passer sous la rocade, on retrouve le balisage qui va nous aider à traverser toute l'agglomération dacquoise.
  • A droite, vers le hameau de Bouhette (et son étonnant moulin ), puis une piste forestière assez sablonneuse sur la gauche. Elle conduit à une ferme isolée dont le cerbère de service a horreur des marcheurs et plus encore des VTT ! Contourner la ferme en longeant le champ par la gauche, tout en essayant de ne pas alerter le monstre. On retrouve l'itinéraire balisé au bout d'un km. Un ensemble de pistes et chemins amène à St Paul lès Dax.

Rejoindre la voie littorale
A Saint Paul Lès Dax, , possibilité de rejoindre la voie littorale par Castets et Souston. Infos sur le site de l'association landaise

Dax - Sorde, 25km

A la sortie de Dax, GR655, un flèchage "à gauche", sur chemins herbeux ou inondables est déconseillé aux VTT en période humide. Sinon, ce sont de bons chemins terreux très accessibles qui traversent une zone humide et contournent un petit lac. Pour retrouver la D29, il faut grimper un petit escalier et enjamber le parapet métallique de la route qu'on suit jusqu'à St Pandelon. De là, un cheminement par petites routes conduit à Cagnotte. Sortie de Cagnotte : suivre un ensemble de petites routes puis, au bout de 3km, prendre à droite une piste forestière plein sud (ancien ballast, souvent gras et herbeux).
Après 1km sur ce chemin, deux directions possibles (balises)
- Tout droit, par Peyrerohade (option plus courte) : on poursuit sur le chemin pour enchaîner par un autre chemin empierré puis petites routes jusqu'à Peyrehorade
- A gauche, vers Sorde l'Abbaye, (GR655, 7km de plus). Un passage réaménagé conduit sur la route de Cauneille. Petites routes et bonnes pistes. La section sur chemin herbeux après le pont sur le ruisseau de Lassebaigt (et ses nuées de taons !) impraticable jusqu'en 2009 a été restaurée. Rejoindre la N117 par ses propres moyens, puis Saint Cricq du Gave.
De St Cricq à Sorde, petite route puis rude montée par un bon chemin sur la colline qui domine Sorde. Belle redescente, d'abord sur sentier forestier facile, puis petite route plein pot! Gare aux taons !

Sorde l'abbaye

Sorde - Ostabat

Sorde - St Palais, 34km

On quitte Sorde par la D23. Franchir le gave et prendre 300m après un bon chemin sur la gauche. Passage sur chemin un peu terreux après St Pé de Léren, puis herbeux, après Ordios. Alternance de bons chemins et petites routes jusqu'à Arancou qu'on atteint par un très beau chemin. Le balisage est correct. Petites routes jusqu'à Labets, mais 2 km après ce village, le balisage disparaît à hauteur d'un carrefour en T, entre un grand hangar à gauche et une ferme à droite. Il faut emprunter le chemin pas très visible sur la droite, en bordure du pré, le long d'une clôture, et le suivre sur environ 2km, en ayant eu soin de négocier la traversée auprès du propriétaire des lieux. (Sinon passer discrètement par dessus la barrière rouge). Franchissement d'un gué plutôt boueux et impraticable en période humide ou hivernale. Continuer ensuite le chemin en restant dans le vallon pour rejoindre une bonne piste (on retrouve le balisage) qui conduit à la D11, près de Garris, premier village en terre basque. A Garris, prendre le joli sentier de découverte de la nature, un peu chaotique, qui mène à St Palais.

St Palais - Ostabat, 11km

A Saint Palais, la voie de Tours fusionne avec la voie de Vèzelay. Le balisage, par une petite route pentue, conduit à Gibraltar, point de jonction historique avec la voie du Puy, l'autre grand chemin de Compostelle. Là, les marques rouges et blanches du GR65 prennent le relai. Superbe montée sur un antique chemin empierré vers la chapelle de Soyarza, puis passage par la forêt. Ne pas manquer la bifurcation sur sentier plus étroit, à droite dans la descente, qui débouche à Harambeltz. Une large piste, terreuse et en montée, rejoint une petite route qui conduit à Ostabat. En vue du village d'Ostabat, le balisage quitte la petite route pour virer à gauche sur un sentier plus étroit. Ce sentier, anodin au départ, emprunte plus loin le lit pierreux d'un ruisselet, fortement déconseillé aux vélos. Continuer par la petite route pour arriver directement au village.

A Ostabat, les trois grands chemins de France se sont rejoints. Voir l'un des nombreux sites et guident qui traitent du sujet.


Pour les VTT, le chemin continue sur mon autre site : A VTT sur les chemins de Compostelle